Syna Awel

Samedi 13/11/2021

21h00

​***

Concert musique orientale

Distribution :

  • Syna Awel - chant, bendir

  • Béatrice Alunni - piano

  • Sofian El Mabrouk - contrebasse

  • Jean-Luc Danna  - percussions

Sur les traces de ses aïeux, auteurs, conteurs et compositeurs d’un village des hautes montagnes de Kabylie, Miss Awel (« la parole » en kabyle) décide de perpétuer la tradition orale des berbères par le chant et l’écriture qu’elle commencera déjà toute jeune. 

En quête de lumière pour nourrir son inspiration, elle élira Nice comme port d’attache à son beau parcours et débutera sa carrière avec le compositeur brésilien Marcus Cecconi alors résident de la Riviera. 

Ensemble ils réaliseront un projet soul où l’on sentira les prémices latino-orientales des origines des deux artistes. 

Par ce premier album Syna Awel, multipliera les scènes et les belles rencontres artistiques qui la mèneront jusqu’à Miami et Kingston (dans le célèbre Studio de Bob Marley TUFF GONG sous la direction artistique de Dean Fraser). 

Riches de ces expériences musicales et humaines Syna Awel revient de ces voyages avec une détermination certaine, à puiser dans ses racines. Elle prend le partie d’écrire et chanter en plusieurs langues et d’introduire encore plus de sonorités africaines. 

Dans cet élan et motivée par la rencontre avec le chanteur Idir, elle fait appel aux influences Afro-Jazz-world du pianiste de Béatrice Alunni, et du percussionniste Jean Luc Danna laisse place à la magie de l’acoustique. 

Le contrebassiste Sofian El Mabrouk rejoint l’énergie du quartet.qui crée un bel écrin pour les mélodies envoûtantes de la voix douce et chaude de Syna Awel. 

Une belle découverte de la musique du monde et de l’âme humaine…

Site internet / Facebook / Instagram

Ayyur

 

Le premier projet de Syna Awel s'intitule "Ayyur", le dieu de la lune, chez les Berbères mais il aurait pu tout aussi bien s'appeler "voix de la méditerranée". Un court Ep, qui permet de découvrir l'univers de la chanteuse d'origine Kabyle, établie à Nice. Une guitare et un violon l'accompagnent dans ce court voyage, soul africaine, en mode mineur, en rythmes impairs. Des textes poétiques chantés en français, en arabe, en berbère, puisés dans ses racines familiales. Jusqu'à la racine première, celle de tout le monde, "Yima", la maman. Magnifique ballade ! A découvrir en live aussi car si cette musique s'écoute, elle se vit aussi.

NOUS SUIVRE
PARTENAIRES
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
LOGO-ROUGE-BEL-DE-MAI.jpg

© 2020 Les Festives / Éclosion13 - réalisation et mise à jour 2020/2021 par Océan de cultures

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now